descriptif: 
Dans un grand parc calme et ombragé, la source du Pêcher jaillit d’un gros éboulis rocheux. Il s’agit des eaux de la partie Est du causse Méjean qui sont drainées vers le Tarnon. Obstinée, cette source traverse l’épaisseur du causse et même une couche de marnes imperméables ! C’est le jeu des failles qui rend possible l’alimentation de la source. L’étymologie du mot vient de «pesquié=pesce = poisson » (vivier où élevait des truites). A mi-parcours en plein coeur de ville, le Vibron est la retenue d’eau sur la source du «Pêcher». Il fut de tous temps une ressource en eau potable pour alimenter les fontaines floracoises. Il permettait également de faire tourner les moulins et d’alimenter le vivier à poissons.