descriptif: 
La naissance de cette église provient d’une légende. La légende du laboureur. On suppose qu’une main pieuse avait enterré Notre-Dame de Quézac (statue de Vierge à l’enfant) pour la sauver des invasions barbares sarrasines entre les VIIIe et Xe siècles. Début XIe, elle est retrouvée par un laboureur. Après plusieurs essais infructueux pour déplacer la statue, on édifiera une église sur le lieu de la découverte. Cet édifice sera consacré par l’évêque de Mende, Aldebert I de Peyre et deviendra église paroissiale. Le porche a été classé en 1930.