descriptif: 
A la révocation de l’édit de Nantes au XVIIe siècle, la révolte bat son plein en Languedoc. Le gouverneur de la province Lamoignon de Basville redoute la possible alliance avec les insurgés, d’un riche seigneur influent et respecté. Le Baron François Pelet de Salgas fait partie des plus riches gentilshommes des Cévennes. Le Maréchal de Montrevel, patron des dragons du roi, le déteste et le surveille. Le bruit courant que de Salgas avait ordonné le massacre de Fraissinet de Fourques, fief des catholiques, il fût arrêté. Après un procès tendancieux, le Baron François Pelet de Salgas surnommait « le roi des camisards » fut condamné à mort ou aux galères. De Basville opta pour les galères. Au XVIIIe la période étant assez prospère, la famille catholique de Bernis reconstruisit le château de Salgas.