descriptif: 
Perchées sur son rocher, les ruines du château d’Alta Ripa dominent le hameau au bord de la rivière. Il est cité dès le XIe siècle, dans « le breve de la patz de Mende » ainsi que dans « le cartulaire » de la grande Abbaye bénédictine d’Aniane. Il appartenait alors aux vicomtes d’Arpajon, branche cadette de la lignée des comtes de Rodez, apparentés aux principales familles féodales de la région. Ce fort contrôlait le passage dans les Gorges ainsi qu’un chemin reliant le Causse Méjean à la vallée. De plus, il marquait la limite Nord des possessions de la puissante « Maison d’Anduze » qui jouissait de droits seigneuriaux étendus sur toute la contrée. Au XVIIIe, le site était déjà en partie détruit. (Propriété privée). Les deux énormes pans de mur sont les vestiges d’un donjon d’une hauteur exceptionnelle. On distingue encore des meurtrières bien conservées. A mi-pente entre le château et le hameau se dresse "Castelas", ancien bourg castral du château récemment restauré.