ATELIER CINÉMA : " SYRIE, FILMER À TOUT PRIX"

Stage / Atelier

12 Rue Armand Jullie 48400

FLORAC

Stage / Atelier

ATELIER CINÉMA : " SYRIE, FILMER À TOUT PRIX"

Si la première projection qui a lieu à Alep en 1908 fut organisée par des turcs, c’est parce que jusqu’à la fin de la première guerre mondiale, la Syrie fut administrée par les Ottomans et les films projetés étant sous-titrés en turc ou en allemand.
Le succès entraîne rapidement la fin du spectacle traditionnel narrant la geste bilalienne arabo-médiévale sur fond de théâtre d’ombres turc (karagöz). A partir des années 20, on va importer du cinéma français (mandat français de 1920 à 1946) ou américain, puis dès les années 30, du cinéma égyptien qui deviendra le modèle à suivre.
Les premières fictions datant de la fin des années 20 avec Ayoub Badri qui tourne L’accusé innocent (1928), un film de gangsters burlesque inspiré par les exactions du célèbre gang des voleurs de Damas.
Mais les français interdiront la diffusion de ce premier essai conçu avec les moyens du bord, prétextant la présence à l’écran d’une jeune musulmane non voilée et les droits d’auteur non versés sur les passages chantés.

Accueil

Thème : Cinéma

Dates : 27/02/2020 from 19:30h À 21:30h

Reservation

À partir de 3 €

Intitulé Tarif Min. Tarif Max. Complément d’information
Recherche à proximité