Descendre
Slide background

Meyrueis, la pionnière.

Le berceau du tourisme entre Causses et Cévennes Photo D. Meuret

Meyrueis, la première station de tourisme entre Gorges de la Jonte, Causses et Mont Aigoual

Et au milieu coulent 3 rivières ...

Située à l’entrée des Gorges de la Jonte et au pied du Mont Aigoual, le village de Meyrueis est idéalement placé pour une découverte touristique de milieux très riches et très variés.

L’étymologie la plus probable de Meyrueis provient certainement de la situation de la ville au confluent de plusieurs cours d'eau : la Jonte, le Béthuzon et la Brèze. En occitan, Meyrueis signifierait ainsi "mélange de cours d'eau", de mesclar (mélanger) + rius (cours d'eau). On trouve aussi parfois la variante latine Midiis riviis, "au milieu des ruisseaux". De sa longue histoire Meyrueis conserve un patrimoine bâti de qualité et de caractère.

Point de contact entre les Causses et les Cévennes, fort d’un riche passé commerçant et manufacturier (laine, chapellerie, ...) le secteur de Meyrueis a vu naitre le tourisme autour des années 1880 avec l’exploration par Edouard Alfred Martel de sites tels que Bramabiau, Dargilan, l’Aven Armand ou encore Montpellier-le-vieux, la première société touristique, ancêtre de l’office de tourisme actuel date de 1893.

Egalement terroir de vieille tradition pastorale, la région de Meyrueis conserve une importante activité d’élevage, entièrement comprise dans l'aire d'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco au titre des "Paysages culturels de l'agropastoralisme méditéranéen".

Aujourd’hui on peut y pratiquer de nombreuses activités de pleine nature : randonnée à pied, à cheval ou avec un âne, canyon, spéléo, escalade, via ferrata, VTT et cyclo, baignade, découverte du patrimoine naturel et bâti, etc.
 
 

A Découvrir autour de  Meyrueis